Les informations à afficher dans un restaurant

affichages obligatoires

Publié le : 15 mai 20235 mins de lecture

À la différence de l’affichage obligatoire en entreprise, tous les restaurateurs sont soumis à une loi exigeante en matière d’affichage. Ainsi, certaines informations pour montrer la transparence et la sécurité sont dans l’obligation d’être affichées au sein d’un restaurant. Il faut savoir que le non-respect de ces affichages engendre une pénalité pouvant aller jusqu’à 7 500 euros. De ce fait, il est important de connaître ces informations.

 

Les affichages obligatoires

Il existe plusieurs affichages obligatoires en ce qui concerne le domaine de la restauration. Ces derniers sont destinés pour la clientèle, mais aussi les employés.

Certaines sociétés prestataires en matière d’affichage proposent même des packs pour faciliter la possession de tous les affichages obligatoires. Parmi les signalétiques obligatoires figurent l’affichage concernant la répression de l’ivresse en public, la protection des mineurs et l’interdiction de fumer.

Il faut noter que ces signalétiques doivent être placées à des endroits visibles de tous. Quant au panneau sur la protection des mineurs, il doit être posé près de l’entrée, toujours dans un lieu visible. Il est possible de trouver ces différents affichages sur www.affichage-obligatoire.net.

 

L’affichage des prix

En ce qui concerne les prix, tous les restaurateurs sont dans l’obligation de les afficher afin de garantir la liberté de consommation du client. Les prix doivent être affichés à l’intérieur, mais aussi à l’extérieur de l’établissement. Il est important que ces prix affichés soient des tarifs nets, c’est-à-dire les taxes et le service. Dans le cas où le service n’est pas compris, il est nécessaire de le mentionner avec le tarif se rapportant à ce dernier.

Il faut savoir que la carte doit être affichée dans le restaurant durant toute la durée du service ou au moins pendant le déjeuner, soit à partir de 11 h.

Concernant les boissons, ils doivent aussi être affichés. Tandis que pour les boissons alcoolisées comme le vin, si l’établissement propose plus de cinq variétés, il est obligatoire d’en afficher les détails.

Quant à la TVA, les restaurateurs sont dans l’obligation de mentionner la baisse depuis le 1er juillet 2009 avec l’affichage : « La TVA baisse, les tarifs aussi ».

Dans le cas du non-respect de cet affichage, l’amendement peut aller jusqu’à 1 500 euros pour les personnes physiques. Tandis que pour les entreprises, cette pénalité peut valoir jusqu’à 7 500 euros.

 

L’affichage sur la nourriture

Il est important de mentionner l’origine des diverses viandes, surtout pour les viandes bovines avec les détails comme le lieu d’élevage et d’abattage…

Sinon, il existe aussi des affichages particuliers pour les plats faits maison, c’est-à-dire préparés sur place avec des produits frais et bruts.

Quant aux aliments comportant des allergènes, il est important d’en tenir les convives informés pour éviter tout accident. Pour son affichage, il existe trois moyens possibles de le réaliser : soit en les mettant dans la carte, soit en les mentionnant la liste des ingrédients le contenant dans un affichage soit en créant un cahier spécial pour les répertorier. Ce cahier sera mis par la suite à la disposition du client.

On peut citer parmi ces allergènes à signaler les céréales, le soja, l’arachide, la moutarde, les mollusques…

 

L’affichage obligatoire en entreprise de certaines informations destinées pour les clients et les salariés est imposé par la loi pour faire respecter les droits de chacun. En matière de restauration, plusieurs affichages, souvent proposés en pack, sont exigés comme l’affichage des prix, la protection des mineurs, les horaires d’ouverture, mais aussi les informations sur la nourriture. Une amende peut être ainsi demandée dans le cas de non-respect de ces obligations c’est-à-dire si les signalétiques ne sont pas complètes ou ne sont pas visibles. De ce fait, il est conseillé de mettre en place ces affichages, étant donné que les amendes peuvent aller jusqu’à 1 500 euros, voire plus en fonction du cas.

Plan du site